jeudi 29 juin 2017

L'école: redéfinir nos valeurs

Voilà. Ma première journée de vacances. Installée sur le sofa, avec un bon café, je fais un retour sur mon année scolaire. Sur la remise des diplômes de fin d'année...et je pense que j'ai envie de partager mon opinion.

L'école: est-ce seulement un lieu de savoir? Non. Je ne crois pas. Alors pourquoi nos actions vont-elles toujours en ce sens? Oui, bien sûr, nous sommes des enseignants, des transmetteurs, des guides, des accompagnateurs. Oui, nous avons bel et bien un Programme de formation et une Progression des apprentissages, des savoirs essentiels... et je pense que nous sommes de bons passeurs. Mais qu'en est-il des autres apprentissages réalisés par les élèves au cours de l'année scolaire?

Ces élèves sont tout de même des enfants, ils ont grandi durant l'année, ils ont évolué. Ils ont appris plein d'autres choses qui ne relèvent pas du domaine disciplinaire. Ils ont appris à mieux-vivre ensemble, à réfléchir, à critiquer, à mieux s'organiser,  à régler des conflits, à travailler en équipe. Ils ont appris à se connaître, à se faire confiance, à devenir plus autonome. Ils ont changé. Je pense que ces apprentissages sont tout aussi importants. Ce sont ceux-là qui forgent la personnalité de l'individu, qui lui permettent de se définir, de se dépasser et qui restent pour toute la vie.

La remise des diplômes devrait être une célébration de la diversité, de tous les apprentissages réalisés au cours de l'année. Malheureusement, elle souligne surtout les apprentissages académiques. Pour ma part, je crois que nous avons un rôle à jouer en tant qu'intervenant scolaire. Tout au cours de l'année, nous voyons des enfants s'épanouir à tous les niveaux, tant sur le plan personnel, académique, que social. Je pense que l'école devrait souligner tous les types d'apprentissages qui ont eu lieu au cours de l'année scolaire. Les enseignants qui côtoient les jeunes à tous les jours et la Direction qui doit assumer son rôle de leadership devraient trouver des moyens pour encourager le développement global de l'élève et souligner toutes les formes d'accomplissement.

Pourquoi ne pas élargir la reconnaissance des acquis et ainsi, faire de l'école un lieu où il fait bon grandir? 

Chaque école devrait revoir ses valeurs communes. Redéfinir ses couleurs. Nous sommes tous là pour la réussite de l'élève, mais que signifie "réussir" pour chacun d'entre nous?  C'est le temps de se réinventer. Il faudrait pouvoir travailler ensemble, à définir d'autres sphères du développement personnel de l'élève et en tenir compte dans nos observations. Élaborer ensemble un référentiel commun. Il faudrait développer des outils et intervenir afin d'accompagner et de soutenir les jeunes dans le développement de ces habiletés. Il est vrai que c'est un travail d'équipe-école, bien sûr, mais c'est aussi un travail qui implique d'autres partenaires comme le service de garde, les parents bénévoles ou la Direction. L'école est un milieu de vie, il se passe des choses au Club des Petits Déjeuners, sur l'heure du dîner, pendant les activités parascolaires, aux activités sportives et autres. Et en fin d'année, nous pourrions enfin célébrer! La remise des prix de fin d'année, reconnaîtrait alors le développement de d'autres habiletés chez les élèves, comme par exemple:
  • l'autonomie, le sens des responsabilités
  • la coopération
  • la résolution de conflits
  • les habiletés manuelles
  • l'entraide
  • les méthodes de travail
  • les habiletés sociales
  • le leadership positif
  • le développement personnel (gestion des émotions, valeurs etc.)
  • le souci de l'environnement
  • la citoyenneté numérique
Qu'en pensez-vous? Comment ça s'passe dans vos écoles?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Les ateliers d'écriture: On se lance?