dimanche 22 octobre 2017

Des romans d'Halloween à exploiter en classe



Des romans d'Halloween à exploiter en classe!

Aujourd'hui je vous propose 4 oeuvres sur le thème de l'Halloween. Les trois premières s'adressent à mes lecteurs autonomes de 4e année du primaire. Par conséquent, je vous parlerai davantage de leur potentiel pédagogique et de la façon dont je les ai exploités en classe.

Parlons tout d'abord, de l'oeuvre de madame Henriette Major, "Fantôme d'un soir", chez Soulières Éditeur.       
                                 
C'est l'histoire d'Élodie qui veut passer l'Halloween avec ses amis mais qui est vraiment timide et plutôt introvertie. Elle se sent obligée de porter le costume de marquise fabriqué par sa mère mais elle décide tout de même de porter un drap blanc en guise de fantôme. Ce qu'elle ne sait pas c'est que cette simple idée bouleversera toute sa soirée d'Halloween.

L'oeuvre de l'auteure Henriette Major est vraiment accessible pour des lecteurs de romans débutants. Les phrases sont simples et le vocabulaire précis sans être trop familier. Les chapitres sont courts et permettent aux jeunes de garder la motivation à lire...

Les pensées du narrateur sont au coeur de l'histoire et l'auteure a réussi à se mettre dans la peau de cette jeune fille. Tout au long du roman, on peut suivre les sentiments d'Élodie, prisonnière de sa grande timidité. Non seulement elle n'arrive pas à dire ce qu'elle pense à ses amis, mais elle est prête à porter le costume d'Halloween fabriqué par sa mère, juste pour lui faire plaisir.

D'un point de vue pédagogique, on peut travailler la réaction et les émotions que suscitent la lecture de ce roman en posant des questions en lien avec le caractère d'Élodie. Le thème de l'affirmation de soi, de l'incapacité à dire non ou bien l'envie de plaire à tout prix, peuvent être des sujets de discussion intéressants à aborder en grand groupe, avec eux. Questions pour susciter la discussion dans le cours d'éthique et culture religieuse:
Qu’est‐ce qui est le plus important : écouter sa mère ou plaire à ses amis ? 
Faire plaisir à sa mère ou se faire plaisir ?

Si vous voulez travailler la compréhension en lecture, il existe un questionnaire avec le matériel Multitextes, des Éditions CEC, dans le guide et les fiches accompagnatrices.

Voici mes deux questionnaires-maison, si cela peut servir...


                                                     
















Le deuxième roman que je vous suggère, sur le thème de l'Halloween, est celui de l'auteure Elaine Turgeon, aux Éditions Québec Amérique: "Mon prof est une sorcière".  J'ai choisi cette oeuvre parce que je voulais introduire le thème des sorcières. Je voulais qu'ils puissent comparer avec le roman "Sacrées sorcières" de Roald Doahl, à la fin du mois.

Philippe est un petit garçon rempli d'imagination qui croit que son enseignante est une sorcière. Il devient un pseudo-espion et observe son enseignante, madame Samantha. Au fil de la lecture, le personnage énumère les détails de ses observations qui décrivent bel et bien une sorcière: robe noire, cheveux noirs, chat noir, verrue au menton, chaudron et magie! Est-il possible que son imagination lui joue des tours? Est-ce que son enseignante est une sorcière?

Comme mon intention pédagogique est de leur faire lire des romans, ils choisissent parmi ma sélection de classe, les romans d'Halloween de leur choix, pour la lecture autonome à la maison.

J'ai donc choisi de faire une lecture collective du roman de madame Turgeon. Donc, du 2 au 13 octobre, je leur ai lu un chapitre par jour, pour un total de 10 chapitres. Durant cette lecture collective, nous avons pu travailler les 3 sphères: la compréhension, l'interprétation et la réaction. Là encore, avec l'aide de nos tableaux d'ancrage des ateliers d'écriture, les élèves ont pu nommer les différents procédés littéraires utilisés par l'auteure. Ils ont remarqué, que madame Elaine Turgeon aussi utilisait beaucoup les pensées du personnage pour développer son histoire. Ce que je trouve intéressant c'est de pouvoir faire un parallèle avec l'oeuvre de monsieur Alain M. Bergeron: Zzzut! On peut comparer les styles similaires de ces deux auteurs en faisant un lien avec les pensées omniprésentes des personnages principaux. Nous avons bien aimé la fin de l'histoire de ce roman car nous n'avons pas eu la réponse à la question: est-ce que son enseignante est une sorcière? L'auteure réussit ainsi à laisser planer un mystère parfait pour créer l'atmosphère de l'Halloween qu'on aime tant. Nous avons décidé de communiquer par courriel avec elle pour lui partager nos commentaires et nos questions. Elle a répondu dès le lendemain! Quelle chance! Merci encore madame Turgeon!


Le 3e roman que je vous propose sur le thème de l'Halloween est celui de Danielle Simard: Mardi, jour d'Halloween, de Soulières Éditeur.

C'est l'histoire de Julien, un jeune garçon amoureux de Gabrielle, qui s'est fabriqué un costume de robot pour la fête de l'Halloween. Malheureusement pour lui, sa mère lui a fait une belle surprise et elle lui a confectionné un beau costume de papillon. Que fera-t-il pour s'en sortir?

C'est mon roman préféré parce qu'il offre de beaux défis de lecture à mes élèves. Voilà pourquoi j'ai décidé de le travailler en grand groupe. Selon moi, les élèves pourront mieux comprendre et apprécier l'histoire si nous travaillons ensemble les bris de compréhension.  On retrouve dans cette oeuvre, les pensées du narrateur, mais aussi, beaucoup d'actions et de dialogues qui donnent un bon rythme à l'histoire. Le vocabulaire est un peu plus recherché et c'est pour cela qu'il faut travailler davantage les stratégies de lecture en grand groupe.

Par exemple, dans le chapitre 2, l'auteure utilise plusieurs mots-substituts pour faire référence à la mère de Julien. Afin d'éviter les répétitions, elle parle de "Nathalie Gagnon", d'"une femme rose de bonheur", de "la bricoleuse", de "la maman du miroir". On peut demander aux élèves de trouver ces substituts. Ils pourront remarquer que l'auteure utilise différents moyens pour éviter les répétitions: noms, pronoms, synonymes, groupes de mots qui décrivent... Voici mon exercice:


Le deuxième aspect intéressant à travailler avec ce roman, c'est la structure du récit.  La situation initiale est bien construite et il est facile de cerner les différents personnages de l'histoire et les relations entre eux. On peut aussi faire une comparaison entre le personnage d'Élodie dans "Fantôme d'un soir" et Julien car tous les deux ont de la difficulté à s'affirmer et ne veulent pas déplaire à leur mère. C'est au chapitre 4 qu'on peut sentir le problème de Julien et ses émotions. Les illustrations de Caroline Merola viennent soutenir le texte. En ce qui a trait aux tentatives de solution, Julien est très imaginatif. Il en propose plusieurs. Mais la vraie solution se trouve au chapitre 6, lorsque Julien se fait aider de son amie Gabrielle. Voici un exemple de schéma du récit à compléter en grand groupe, tout au long de la lecture collective du roman:


Finalement, le roman "Sacrées sorcières" de Roald Dahl, de Gallimard Jeunesse est un MUST!

Dans ce roman, il est question de VRAIES sorcières. Les élèves adorent cela! Le personnage principal est le narrateur de l'histoire, tout comme les autres romans présentés ci-haut. On plonge dans la tête de cet enfant de 8 ans qui doit vivre avec sa grand-mère. Celle-ci lui raconte que les sorcières existent vraiment. Elle lui apprend que ce sont des femmes bien ordinaires et qui ont un métier bien ordinaire, comme enseignante, par exemple...  Les vraies sorcières sont chauves et elles doivent cacher leurs ongles crochus avec des longs gants. Elles ont la salive bleue et les pupilles colorées et elles détestent les enfants. On apprend que la Grandissime Sorcière met la vie des enfants en danger et notre petit garçon et sa grand-mère devront l'affronter!

Cette oeuvre de Roald Dahl est un classique et elle est souvent exploitée en classe durant l'Halloween. J'ai vu sur internet qu'elle sera aussi présentée à la librairie Monet à Montréal, durant cette période. Moi, j'ai commencé la lecture en classe, seulement le lundi 16 octobre dernier et les élèves en redemandent! Je leur lis 2 chapitres par jour. Il faut dire qu'il y a quand même 22 chapitres à lire! À ce rythme, je prévois terminer le roman le jeudi 2 novembre prochain. Sur le site de encre violette on trouve des fiches-questions pour chacun des chapitres mais je les ai trouvées trop difficiles pour mes élèves.

Le film "Les sorcières" de Nicolas Roeg, peut être visionné avec les élèves durant l'Halloween et il peut être intéressant de faire une critique entre le roman et le film. Il existe des parties du film sur internet, avec Dailymotion. Ce sont 5 capsules d'environ 18 minutes. Mais je ne sais pas si elles y sont toutes et si elles couvrent le film au complet....Pour ma part, je l'ai commandé sur Amazon mais je ne sais pas si je l'aurai à temps. Pour l'instant, la lecture du livre suffit à faire réagir amplement. Les élèves rient, posent des questions, font des prédictions, font des liens avec les autres oeuvres lues, s'exclament et ont peur! J'ADOORE LA LECTURE!

Finalement, afin de réinvestir leurs apprentissages du mois de septembre, j'aimerais qu'ils puissent faire une deuxième appréciation littéraire de ces oeuvres. Nous pourrons peut-être les diffuser sur notre Booktube.



              

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Rencontres inoubliables: partie 2