dimanche 23 octobre 2016

Projet sur les monstres

Eh voilà! Je viens de terminer mon thème sur les monstres.

Avec la venue de l'Halloween, le thème des monstres est un projet incontournable. Étant donné que nous avions exploité le thème des pirates en septembre et les portraits physiques des personnages, cela allait de soi, de poursuivre sur les monstres et sur leurs caractéristiques physiques.

Grâce aux suggestions du groupe Facebook: "J'enseigne avec la littérature", j'ai fait des achats d'albums jeunesse, en voici quelques-uns:
-J'ai rendez-vous avec un monstre, Nick Bland, Éditions Scholastic
-Mon vert poilu dodu, qui n'est plus disponible
-Un chef monstre, Nick Bland, Éditions Scholastic
-Le monstre poilu, Henriette Bichonnier, Gallimard
-Le petit magasin de monstres, Robert L. Stine, Scholastic
Bien sûr, les élèves se sont laissés transporter dans l'univers des monstres d'Élise Gravel avec "Je veux un monstre", "Bienvenue à la monstrerie" et "Monstres en vrac". J'ai fait plusieurs lectures d'albums en grand groupe, et d'autres fois de façon interactive afin de travailler le vocabulaire et de trouver des idées pour leur rédaction.

Nous avons pu faire ressortir les caractéristiques physiques et les traits de caractère des monstres.

Une fois l'illustration de leur monstre terminée en arts plastiques, les élèves étaient prêts pour rédiger leur texte descriptif. Inspirée par tout ce qui est proposé sur le net, j'ai donc créé ma propre fiche de l'élève, afin de les aider à planifier leur production écrite.

Comme vous le savez, les élèves de notre école proviennent surtout de milieu anglophone et la langue écrite est très souvent tirée du langage courant. C'est en relisant leur texte que j'ai constaté qu'ils utilisaient des adjectifs simples pour faire des descriptions. Par exemple: "Les yeux sont petits", "les dents sont pointues" ou encore "Il est méchant". Il fallait donc trouver des solutions pour les aider à élaborer leur lexique. Comme je trouve que la pratique orale porte fruit,  nous avons donc essayé de parler davantage de nos vêtements et de décrire les caractéristiques de nos amis. J'ai aussi créé des étiquettes-synonymes sur les adjectifs les plus utilisés par les élèves, tels que gros, petit, grand, laid, etc... Ces étiquettes permettaient aux  élèves de saisir les nuances ou l'intensité d'un qualificatif et les aidaient  à faire un meilleur choix sur ce qu'ils voulaient vraiment dire. Ils ont pu s'y référer tout au long du processus d'écriture. Ainsi, ils ont utilisé des nouveaux mots dans leur texte tels que: immense, globuleux, musclé, dodu, dégoûtant.....


Une fois le processus d'écriture terminé, les élèves ont enregistré leur texte afin de le partager  aux parents dans l'application Seesaw. Par la suite les élèves ont pu eux aussi, grâce au code QR de Seesaw, avoir accès à toutes les présentations des amis de la classe. J'aimerais aussi remercier Line, pour son travail en arts plastiques car les élèves ont créé de véritables chefs d'oeuvre aux pastels gras, Merci Line! 

 




Vous pouvez entendre toutes leurs productions si vous visitez notre blogue de classe;





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Les ateliers d'écriture: On se lance?