samedi 1 octobre 2016

Les ateliers d'écriture: mes réflexions

Depuis cet été je fais partie du groupe Facebook sur les Ateliers d'écriture et ma tête bouillonne de questions et de doutes concernant ma façon d'enseigner l'écriture à mes élèves. En effet, je réfléchis à mes pratiques et je remets en question mon enseignement de l'écriture. Un peu de ménage, ça fait du bien n'est-ce pas?

Ce groupe Facebook a été créé par mesdames Martine Arpin et Isabelle Robert, deux enseignantes du primaire. Elles ont aussi un blogue: L'atelier d'écriture au primaire.

Les Ateliers d'écriture est une approche de l'enseignement de l'écriture tout à fait différente de ce qui se fait dans les classes du Québec. C'est dans les classes des États-Unis qu'elle est surtout pratiquée. En effet, une équipe d'enseignants et de chercheurs supervisée par Madame Lucy Calkins, du TCRWP (Teachers' College Reading and Writing Project) expérimente depuis plusieurs décennies, cette méthode d'enseignement de l'écriture centrée sur la littérature et les résultats sont convaincants. Cette année, j'ai décidé d'expérimenter quelques aspects des Ateliers d'écriture afin de me familiariser avec cette nouvelle approche. En attendant de recevoir la formation de monsieur Yves Nadon, j'expérimente et je réfléchis à mes pratiques pédagogiques. Je voulais partager mes réflexions avec vous dans ce billet.

Cette semaine j'ai débuté la lecture de "Écrire au primaire: réflexions et pratiques" de monsieur Yves Nadon. Il partage ses réflexions sur l'importance de la littérature et il avance l'idée que l'enseignant devrait se servir de la littérature pour enseigner l'écriture. Voilà une idée qui  me plaît, car ma classe regorge de livres jeunesse! En effet, j'ai une classe qui contient plus de 1000 livres.  J'ai toujours voulu offrir une vaste sélection de livres à mes élèves afin de leur donner le goût de lire. Cependant, ce n'est pas parce qu'on possède une bibliothèque bien garnie qu'on s'en sert de bonne façon! Jusqu'à maintenant, je pense que je n'ai pas su l'exploiter à sa juste mesure. Par chance qu'il me reste encore quelques années d'enseignement pour me réajuster!

Un autre livre que vous devez vous procurer est "L'atelier d'écriture, fondements et pratiques" . Dans ce livre j'ai découvert que plusieurs de mes interventions se situaient dans la philosophie des ateliers d'écriture et d'autres, non. Je dirais que c'est en expérimentant l'approche des Ateliers d'écriture avec mes élèves, que j'en ai compris toute la portée et les bénéfices.

Ma pratique

Depuis quelques années, je mets beaucoup d'emphase sur la lecture. Comme la plupart des enseignants, je propose différents dispositifs dans mon enseignement: lecture à haute voix, appréciation littéraire, cercle de lecture, lecture interactive, lecture guidée, lecture en sous-groupe, les 5 au quotidien etc.. Je pense que je différencie davantage en lecture. Je pense aussi que j'enseigne beaucoup plus de façon explicite en lecture qu'en écriture.

Depuis la rentrée scolaire, j'ai pu expérimenter certains aspects des Ateliers d'écriture avec mes élèves de 3e année. Je trouve que cette méthode développe le plaisir d'écrire. Les élèves sont plus motivés et engagés dans la tâche. En effet, avant d'expérimenter les Ateliers d'écriture, ma façon d'enseigner était plutôt de type traditionnel, avec des cours magistraux et des situations d'écriture imposées qui pouvaient s'échelonner sur deux semaines. Sur mon mur de classe, j'y appose à chaque année, les mêmes étapes de processus d'écriture afin que mes élèves puissent s'y référer lors de situations d'écriture. Ils rédigent leurs phrases, puis, déplacent leur nom d'une étape à l'autre afin de se rendre à l'étape de la rédaction au propre. Je dois dire que ce processus est long et ardu et les élèves peuvent perdre leur motivation avant d'arriver à la version finale.

Des situations authentiques d'écriture

Les Ateliers d'écriture proposent aux jeunes d'écrire sur des sujets de leur choix. Ce sont donc des situations authentiques d'écriture car l'élève écrit sur des sujets qu'il choisit lui-même, sur des événements qu'il a vécus par exemple.  À travers les différentes activités proposées, les élèves apprennent qu'il faut ajouter des détails, des dialogues, des descriptions et des émotions, pour faire de bonnes histoires. De plus, les élèves ont aussi le droit d'abandonner un texte et d'en commencer un autre. Ce que j'aime des Ateliers d'écriture, c'est que non seulement les élèves écrivent à tous les jours, mais ils sont plus conscients de ce qu'ils font comme apprentissage et ils partagent davantage leurs écrits.

Un enseignement explicite

La plupart des enseignants comme moi, savent ce qu'est l'enseignement explicite. Plusieurs ont lu ou reçu de la formation sur l'enseignement explicite. De notre côté, Monsieur Steve Bissonnette est venu à notre école pour expliquer la pertinence de cette approche pédagogique en s'appuyant sur les données probantes en éducation et les méta-analyses, entre autres, de Hattie. Cependant, le chemin du changement est long à parcourir, surtout quand on est une vieille enseignante comme moi! Il faut bien comprendre le concept, puis se l'approprier en faisant des liens avec ce que nous faisons déjà, en se confrontant, en se questionnant pour ensuite en venir à vouloir l'intégrer, le consolider, le mettre en pratique! Eh bien, les ateliers d'écriture me permettent de devenir plus explicite dans mon enseignement et par le fait même, de devenir une meilleure enseignante!

Les mini-leçons proposées dans les Ateliers d'écriture sont centrées sur des activités de démonstration, de modelage et d'activité d'écriture interactive. En ce sens, elles permettent de démontrer aux élèves ce qu'on attend d'eux puisqu'on pratique avec eux. C'est avec la pratique guidée que les élèves font des liens et intègrent davantage les notions ou les habiletés enseignées. Afin de rendre encore plus explicite les procédés littéraires, les Ateliers d'écriture s'appuient sur des oeuvres littéraires créés par des auteurs de renom. C'est donc par des textes d'experts appelés "textes modèles", que les jeunes apprennent les rudiments de l'écriture.  Ceux qui me connaissent bien comprennent tout de suite pourquoi cette approche m'interpelle! On utilise la littérature pour inciter nos jeunes à écrire à la manière des auteurs. On analyse des oeuvres littéraires! J'utilise mes livres! Youpi!

Finalement, j'espère qu'en partageant mes réflexions sur les Ateliers d'écriture, je vous ai donné le goût de l'expérimenter vous aussi. Vos élèves vous en seront certainement reconnaissants! Que du positif jusqu'à maintenant, je vous l'assure!


Au plaisir!


Illustration de Pixabay


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Des textes modèles pour les ateliers d'écriture