samedi 1 octobre 2016

Les ateliers d'écriture: mes réflexions

Depuis cet été je fais partie du groupe Facebook sur les ateliers d'écriture et je me questionne... Ce groupe a été créé par mesdames Martine Arpin et Isabelle Robert, elles ont un blogue: L'atelier d'écriture au primaire. Dans ce blogue, on présente la démarche d'expérimentation vécue par l'équipe de Lucie Calkins, sur les "Units of Study" aux États-Unis.  Il s'agit d'une approche de l'enseignement de l'écriture tout à fait différente de ce qui se fait dans les classes du Québec.  Le TCRWP ( Teachers' College Reading and Writing Project) expérimente depuis plusieurs décennies, une méthode d'enseignement de l'écriture centrée sur la littérature. C'est très intéressant. Et, comme je suis curieuse de nature, j'ai poursuivi ma démarche de recherche...

Cette semaine j'ai débuté la lecture de "Écrire au primaire: réflexions et pratiques" de monsieur Yves Nadon. Il partage ses réflexions sur l'importance de la littérature et il avance que l'enseignant devrait se servir de la littérature pour enseigner l'écriture. Voilà une idée qui  me plaît, car ma classe regorge de livres jeunesse!

En effet, j'ai une classe qui contient plus de 900 livres. Je le sais parce que je suis en train d'en faire l'inventaire.  Bref, j'ai toujours voulu offrir une vaste sélection de livres à mes élèves afin de leur donner le goût de lire. Cependant, ce n'est pas parce qu'on possède une bibliothèque bien garnie qu'on s'en sert de bonne façon! Jusqu'à maintenant, je pense que je n'ai pas su l'exploiter à sa juste mesure. Par chance qu'il me reste encore quelques années d'enseignement pour me réajuster!

Sur mon mur de classe, j'y appose à chaque année, les mêmes étapes de processus d'écriture afin que mes élèves puissent s'y référer lors de situations d'écriture. Ils rédigent leurs phrases, puis, déplacent leur nom d'une étape à l'autre afin de se rendre à l'étape de la rédaction au propre. Je dois dire que ce processus est long et ardu et les élèves peuvent perdre leur motivation avant d'arriver à la version finale...

Depuis quelques années, je mets beaucoup d'emphase sur la lecture. Je propose différents dispositifs dans mon enseignement: lecture à haute voix, appréciation littéraire, cercle de lecture, lecture interactive, lecture guidée, lecture en sous-groupe, les 5 au quotidien etc.. Je pense que je différencie davantage en lecture. Je pense aussi que j'enseigne beaucoup plus de façon explicite en lecture qu'en écriture.

Ma façon d'enseigner l'écriture est de type plutôt traditionnel, avec cours magistraux et  des situations d'écriture qui pouvaient s'échelonner sur 2 semaines... Je prévois encore en faire quelques-unes mais je désire changer mes pratiques. 

Cette année, j'ai décidé d'expérimenter quelques aspects des ateliers d'écriture afin de me familiariser avec cette nouvelle approche. En attendant de recevoir la formation de monsieur Yves Nadon,  je planifie des mini-leçons sur des aspects que je désire travailler avec mes élèves. Puis, après qu'ils aient expérimenté; rédigé quelques phrases, je forme des sous-groupes selon les apprentissages spécifiques à consolider. Cela demande plus de planification de ma part, mais je sens que je différencie davantage mon enseignement.

Depuis la rentrée scolaire, j'ai pu travailler des aspects de l'écriture sous forme de mini-leçons et cela permet aux élèves de mettre en pratique rapidement les notions ou les habiletés enseignées. Comme je vous le disais, c'est présenté de façon beaucoup plus explicite. J'utilise la littérature pour inciter les jeunes à écrire à la manière des auteurs. On analyse des oeuvres littéraires! J'utilise mes livres! Youpi!

Ce que j'aime des ateliers d'écriture, c'est que non seulement les élèves écrivent à tous les jours, mais ils sont plus conscients de ce qu'ils font comme apprentissage et ils partagent davantage leurs écrits.

Finalement, j'ai décidé d'impliquer l'orthopédagogue dans la démarche et elle est enchantée, motivée et très ouverte au travail collaboratif.


Au plaisir!


Illustration de Pixabay


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Rencontres inoubliables: partie 2