lundi 31 octobre 2016

Analyse d'un auteur: Photo d'école ratée



Je suis en processus de changement dans ma pratique d'enseignement de l'écriture. Je fais partie du groupe Facebook "Atelier d'écriture au primaire" et j'ai lu le livre de monsieur Yves Nadon "Écrire au primaire, réflexions et pratiques" de Chenelière Éducation. Je veux aider mes élèves à améliorer leur texte narratif. Je travaille beaucoup la structure du récit en 3 temps ou en 5 temps. Mais, avec ce que je viens d'apprendre, j'aimerais les guider dans l'apprentissage de l'écriture de petits moments de vie. Cette approche, de Lucie Calkins, propose entre autres, d'écrire des textes sur des petits moments de leur vie. Leur vie devient leur coffre aux trésors rempli d'idées qui peut les inspirer pour écrire. Les enfants ont plein de choses à raconter, je trouve cela beaucoup plus signifiant que simplement écrire sur un sujet imposé. Monsieur Nadon parle d'écriture qui vient de l'intérieur. Mais je dois avouer que je chevauche encore entre deux façons de faire, je progresse à petits pas. Je pense que je devrais me mettre à écrire moi-même pour me sensibiliser davantage à ce processus d'expérience plus personnelle de l'écriture telle que présentée par Yves Nadon.

Selon l'auteur Yves Nadon: "les livres regorgent de moments vrais, qui ont inspiré les auteurs".

J'ai toujours exploité les oeuvres littéraires en classe. J'ai fait beaucoup de lecture animée, de lecture interactive. J'achète beaucoup de livres et ce, depuis des années et j'ai une superbe bibliothèque de classe. Ma boutique préférée c'est la librairie! J'adooooore lire des histoires, changer l'intonation de ma voix, faire de l'art dramatique et voir tous ces beaux petits visages attentifs. J'aime bien faire des réseaux littéraires sur un thème ou un auteur. Je leur fais faire des liens entre les oeuvres ou même les illustrateurs. Selon monsieur Nadon, si on veut travailler les petits moments de vie, le choix des livres est important et, plus l'oeuvre est profonde, plus elle permettra des grandes discussions. On pourra alors approfondir des sujets avec les élèves en abordant: la mort, la séparation, les différences... Mais aujourd'hui, je commence avec des choses toutes simples. Petits pas.

Aujourd'hui j'ai lu "Photo d'école ratée" de Deborah Diesen, des Éditions Scholastic.



À partir de cette lecture, je leur ai demandé de faire ressortir les éléments de l'histoire. Comment l'auteur raconte son histoire? Quels sont les éléments qui font que l'histoire est amusante? Ce fut plutôt difficile comme exercice pour eux. Par chance que j'avais fait un tableau d'ancrage et que je leur ai présenté....

Nous avons pu voir que l'auteure ajoute des détails, elle présente les pensées du personnage avant qu'il prenne sa photo, durant la prise de photo et même après. Elle met des sentiments, elle fait parler le photographe etc. On se rend compte qu'elle étire le moment de la prise de photo et qu'elle raconte toute la journée: le matin, avec les crêpes et le sirop, le choix de la chemise, l'autobus, en classe etc.

Les élèves ont quand même pu faire des liens avec les oeuvres de l'auteur Robert Munsch car nous avions lu "Bouh" pour l'Halloween, la semaine dernière. Aujourd'hui je leur ai donné à chacun, un album de Munsch à lire durant la semaine à la maison, avec le devoir de faire ressortir les éléments de l'oeuvre. Nous pourrons travailler cet auteur et son style afin d'écrire un moment à la manière de Robert Munsch.

Cet après-midi, journée d'Halloween au gymnase, nous avons vécu une activité de bingo dans le noir, à la lampe de poche avec tous les élèves du primaire. J'ai vu madame Carmen essayer d'aider Nick déguisé en dragon, qui ne pouvait pas s'asseoir par terre... je riais. Plus tard, elle essayait de lui enlever le costume afin qu'il puisse jouer au bingo... rien à faire... le costume était trop serré et Nick criait pendant que Carmen tirait la cagoule. Je suis allée prêter mains fortes, rien à faire! La cagoule ne passait pas!! Elle bloquait au niveau des oreilles! Pauvre Nick! Sa mère est venue avec une paire de ciseaux....

"Quelle belle histoire à raconter, à écrire....! me suis-je dit.... et ...pourquoi pas, avec toute la classe, comme activité de modelage?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Quoi de neuf?

Les ateliers d'écriture: On se lance?